16 février 2011

prévention suicide

Classé dans : — damienduquesne @ 8:47

http://www.preventionsuicide.be/ressource/static/files/BrochureCPS_nouvelleversion_.pdf

document belge

quand la souffrance est plus forte que la vie

http://www.sante.gouv.fr/la-prevention-du-suicide.html

le site du gouvernement

complet dont les :

Coordonnées de téléphonie sociale

·                                 Le site infosuicide.org proposé par l’Union nationale de prévention du suicide (UNPS)

·                                 Le site conduites-suicidaires.com (primé aux entretiens de Bichat)

·                                 Le site de l’association Suicide Écoute

·                                 Le site de l’association SOS dépression

·                                 Le site de l’association SOS Suicide Phénix

·                                 Le site de l’association SOS Amitié

·                                 Le site de la Croix-rouge

·                                 Site consacré au deuil après suicide

·                                 Le site de Fil Santé Jeunes

·                                 Le site de l’association Phare Enfants Parents

• Deviner l’imminence d’un suicide ?

. Les signes d’alerte :

 Quand tout semble perdu, quand la souffrance prend la place de la raison et que la perception de la réalité est brouillée, que toutes les solutions envisagées paraissent inadaptées, alors s’installent :

  • La perte d’estime de soi, la perte de confiance en soi et en l’autre.
  • La perte d’investissement, le désintérêt de la réalité du quotidien comme le travail par exemple.
  • L’investissement exalté d’un domaine spécifique.
  • L’isolement, l’enfermement.
  • La consommation abusive de toxique (alcool, tabac, drogue…)
  • La violence subie ou agie.

 Autant  de signes de souffrance qui peuvent être reconnus, et permettent d’agir et d’éviter l’enfermement.

  
Toutefois; la proportion des suicides impulsifs, décidés en moins de cinq minutes, impossibles à prévoir, est bien plus importante qu’on ne l’imaginait : 40% à 24% (Williams 1980, Simon 2002).

CONCRETEMENT , quelques propositions…(Dr D.Duquesne)

Savoir me contacter ou orienter une personne qui serait en souffrance psychique avec un risque éventuel de passage à l’acte suicidaire, consultations à Lille les mardis,mercredis ou vendredis sur appel (en précisant ce motif) à ma secrétaire Céline BLIN  03 20 21 94 90

Ou éventuellement par appel direct sur mon portable , le service DRH vous communiquera mon numéro.

Savoir qu’il y a des psychiatres de garde 24/24 dans la plupart des C.H. de la région, aux URGENCES ( la crise suicidaire est une URGENCE psychiatrique)

Notre service de santé au travail dispose actuellement de plusieurs psychologues , qui interviennent sur ma demande

 (celle-ci peut se faire en me contactant tout simplement par téléphone

 03 20 21 94 90 ou  03 21 21 19 96)

Bien entendu , avec le CHSCT , je peux également participer à des actions spécifiques à cette prévention au sein de votre entreprise.

Laisser un commentaire

SEPagrave |
LE BLOG ALCOOL ADDICT |
Ma vie en blanc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle aime / Ella ama
| Magnetiseur-guerisseur
| Solutions en toute amitié